Studià | Le portail étudiant de l'Université de Corse

Choisir une formation | Choisir une formation


Retour Version imprimable  Version plein écran

Bachelor
Génie Biologique
>>> parcours « Sciences de l’environnement et écotechnologies »
Niveau d'études visé : Bac + 3
ECTS : 180 crédits
Durée : 3 ans
Fonctionnement : Formation initiale,  Formation en alternance,  Personnes en reprise d'études financées et demandeurs d'emploi,  Accessible en VAE
Présentation et objectifs

Le Bachelor Universitaire de Technologie (BUT) Génie Biologique, parcours « Sciences de l’environnement et écotechnologies » permet d’exercer des activités dans les domaines de la protection et la gestion des écosystèmes, la prévention, la caractérisation et le traitement des pollutions, la mise en œuvre de l’économie circulaire.

Le titulaire du BUT Génie Biologique, parcours « Sciences de l’environnement et écotechnologies » peut assurer de nombreuses missions parmi lesquelles :
- la réalisation d’analyses et de contrôles dans le domaine de l’environnement.
- la conception, l’installation, l’exploitation et le contrôle d’unités de traitement des pollutions (eaux, air, sols, déchets).
- la mise en œuvre d’une démarche Qualité Hygiène Sécurité Environnement.
- la réalisation d’inventaires de biodiversité (faune, flore, milieux, habitats) et de suivis des populations d’un écosystème.
- la réalisation de diagnostics écologiques des écosystèmes naturels et/ou anthropisés.
- la mise en œuvre de plans de gestion des écosystèmes.


Conditions d'accès

La plupart des étudiants qui choisissent de préparer un BUT « Génie Biologique » sont titulaires d'un bac général avec, de préférence une spécialité SVT, physique-chimie ou mathématiques, ou d'un bac technologique STL (BGB), STAE, STAV, ST2S.

Compétences visées

Le parcours s’organise en 5 compétences qui se développent sur 2 ou 3 années, avec des niveaux de complexité croissant au cours de la formation.

• Réaliser des analyses dans les domaines de la biologie
• Expérimenter dans le génie Biologique
• Gérer les milieux naturels et anthropisés
• Traiter les pollutions
• Déployer l'économie circulaire

Mais aussi… Utiliser l’outil numérique, exploiter les données à des fins d’analyse, s’exprimer et communiquer à l’écrit et à l’oral, agir en responsabilité au sein d’une organisation professionnelle, se positionner vis à vis d’un champ professionnel

Attendus nationaux ou spécifiques

Avoir des bases scientifiques en biologie, chimie, physique et mathématiques,

Avoir un intérêt pour les manipulations pratiques en particulier en biologie et chimie /biochimie,

Savoir mobiliser ses connaissances pour répondre à une résolution de problème,

Savoir élaborer un raisonnement structuré et adapté à une situation scientifique.

Chaque formation est soumise à des critères et attendus nationaux et dispose d’une marge de manœuvre pour une adaptation locale. Ils sont donc communs à toutes les licences professionnelles.


> Voir le lien de la fiche RNCP

Enseignements dispensés

La formation se construit progressivement sur les trois années par l’acquisition de compétences basée sur des pédagogies variées (mise en situation professionnelle, stages, projets, sorties terrain, visites...). Les enseignements s’organisent en modules « Ressources » et en « Situations d’Apprentissage et d’Evaluation » (SAE). Les ressources regroupent des disciplines fondamentales (Biologie, Biochimie, Chimie, Physique, etc.) et des disciplines de spécialité (Technologie alimentaire, microbiologie alimentaire, physique industrielle, etc.). Les SAE consistent en des mises en situations professionnelles et permettent l’évaluation de la compétence. Cette évaluation s’appuie sur la démarche portfolio, qui permet à l’étudiant, placé dans une position d’analyse de ses pratiques, de construire son portefeuille de compétences.

S1 - S2 : Chimie générale et organique, Biochimie structurale et métabolique, Techniques analytiques, Microbiologie, Biologie Cellulaire, Physiologie, Physique, Mathématiques, Bureautique, Découverte du milieu, Etude de la biodiversité, Géosciences, Cartographie, Pollutions (biologiques, chimiques, physiques), Communication, Anglais, Projet Personnel et Professionnel

S3-S4 : Ecologie et surveillance des milieux naturels, Pédologie, Cartographie et SIG, Microbiologie, Chimie, Enzymologie, Méthodes d'analyses en biologie, Biochimie métabolique, Génétique et biologie moléculaire, Outils statistiques, Traitement des pollutions (air, eaux), Dépollution des sols, Outils moléculaires de caractérisation de la biodiversité, Toxicologie et écotoxicologie, Hydrogéologie, Gestion des déchets, Enjeux de la transition écologique, Démarche QHSE, Déploiement du Développement durable, Communication, Anglais, Projet personnel et professionnel

S5-S6 : Méthodes d'investigation et de contrôle en biologie, Outils de gestion des milieux, Gestion de l'impact des activités anthropiques, Protection des milieux naturels, Traitement des eaux, Physique appliquée, Dépollution des sols


> Voir le lien des maquettes

Modalités de contrôle des connaissances

Le contrôle des connaissances et l’évaluation des compétences, au sein de chaque ressource et SAE, s’effectuent par le biais d’évaluations régulières (épreuves de contrôle continu, production de travaux ou « livrables » dans le cadre des SAE) pouvant inclure des évaluations de fin de semestre (examens finaux).


> Voir le lien du règlement des études

Stages

Le stage doit contribuer à la professionnalisation de l’étudiant.
Il convient de répartir les stages selon le calendrier suivant :
- 8 semaines minimum au semestre 3.
- 14 semaines sur la dernière année.

Vous pouvez bénéficier d'aides financières à la mobilité pour les stages en Corse et sur le continent. Pour en savoir plus, contactez le service aux étudiants : 
stages@univ-corse.fr

International

Les étudiants dans cette formation sont éligibles aux dispositifs internationaux.

Vous avez la possibilité d'effectuer une partie de votre cursus à l'international (séjours d'études et/ou de stage). Vous pouvez bénéficier d’aides financières à la mobilité internationale. Pour en savoir plus, contactez le Service des Relations Internationales : bureau-mobilite@univ-corse.fr

Insertion professionnelle

Secteurs visés :
Le titulaire d’un BUT Génie Biologique, parcours « Sciences de l’environnement et écotechnologies » exerce son activité dans les secteurs publics ou privés, dans les domaines de la protection et de la gestion des écosystèmes, la prévention, la caractérisation et le traitement des pollutions, la mise en œuvre de l’économie circulaire.

Métiers visés :
• Technicien supérieur ou assistant ingénieur écologue
• Technicien supérieur ou assistant ingénieur biologiste
• Technicien supérieur ou assistant ingénieur traitement des pollutions
• Technicien supérieur ou assistant ingénieur en traitement des déchets
• Technicien supérieur ou assistant ingénieur en exploitation des eaux


Poursuites d'études

Diplôme favorisant l'insertion professionnelle mais possibilité de poursuite d'études en écoles d’ingénieurs, en écoles vétérinaires, en master.

Pour en savoir plus, contactez le directeur des études.

Directeur des études
Secrétariat pédagogique

Ristori Anne-Marie
04 95 46 83 45 | depgb@univ-corse.fr